Gérer le stock et organiser l'espace

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher

Comment organiser un atelier ?

Organiser un atelier est une tâche ardue mais fort intéressante : comment permettre à de nombreuses personnes de se retrouver dans un atelier qu’elles utilisent plus ou moins souvent ?

Comment s’arranger pour que les outils reviennent à leur place après la permanence ? Qu’il n’y a rien à traîner et que les pièces détachées se retrouvent dans la bonne boîte ?

Rangements pédagogique.jpg
Panneau d'outils dédiés à la roue, dans la zone Roue de l'atelier. p'Tit Vélo, rue de Londres

Autant on souhaite que les utilisatrices et utilisateurs de l’atelier y soient libres et puissent disposer comme bon leur semble des outils et des pièces, autant il est nécessaire de s’organiser pour que les tâches de rangement n’incombent pas toujours aux mêmes…

Comment faire pour que l'aménagement de l'atelier permette à chacune et à chacun de s'y sentir bien, de gagner en autonomie et soit non discriminant (avoir une attention portée aux différences de conditions physiques, de connaissance de la mécanique, ...) ?

À télécharger un compte-rendu d'une table ronde (lors du week end cycloféministe à Champvert avril 2018) autour de l'aménagement d'un atelier vélo, afin qu'il soit non discriminant et accessible à tou.tes.

Exemples de plan d'aménagement des ateliers d'uN p'Tit véLo dAnS La Tête :

Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres Atelier du p'Tit véLo au campus

Globalement l’espace peut être organisé autour de trois types de zones :

Comment gérer l'espace de bricolage ?

Les zones de réparation doivent être bien éclairées (lumière naturelle ET artificielle), notamment pour vérifier le billage des roulements, avec un sol lisse facile à balayer (pour qu’on puisse retrouver facilement la toute petite pièce qui vient de tomber et qui a roulé quelques mètres plus loin).

L’atelier doit être équipé :

  • De pieds d’atelier.
  • Des vide-poches (plateau, couvert ou couvercle, de préférence en inox), pour que chacun-e puisse y mettre les petites pièces lors du démontage.
  • Un établi avec un étau.
  • Un banc de dévoilage.
  • Une enclume à clavette.
  • Des pompes à pied.
  • Une bassine d’eau pour identifier les crevaisons.
  • Des panneaux d’outils.
  • Un coin pour ranger les consommables :
    • Liquides : burettes d’huile, dégrippant (pétrole ou huile+white spirit), eau avec tube injecteur, eau savonneuse ou dégraissant. Tous ces produits doivent être clairement identifiables.
    • Graisse dans des petits pots, des seringues ou des pompes à graisse.
    • Rustines, papier de verre et dissolution (colle à rustine) à côté des démonte-pneus, de la bassine d’eau…
    • Chiffons.
    • Protections : gants de mécano, bleu de travail, éventuellement casque anti-bruit, lunettes de protection et gants lourds s’il n’y a pas de zone sécurisée.
  • Prévoir aussi un repose-pied et un tabouret (tous le monde n’est pas grand et costaud).
  • Pour finir, le stock de pièces détachées doit être facilement accessible.

On peut prévoir des zones annexes :

Voir aussi comment Organiser des permanences d'ouverture

Comment organiser le réemploi des vélos ?

Tri des vélos collectés

Une fois le vélo arrivé à l’atelier, on diagnostic son état :

  • roulant : après quelques menus réglages, de l’air et de l’huile, on peut rapidement le mettre à disposition d’une personne à la recherche d’un vélo.
  • à réparer : dans ce cas le vélo demande un peu plus de réparations, il pourra être mis à disposition d’un·e usager·e qui saura ou apprendra à le réparer elle ou lui-même ou sera réparé par un·e bénévole ou un·e salarié·e pour être vendu.
  • à démonter : quand le cadre est foutu, le vélo est hors d’état … mais le reste des trois cents et quelques pièces qui composent un vélo peut être utilisé ailleurs.

Les vélos « roulants » sont parfois directement vendus par les ateliers pour aider au financement des outils ou du loyer.

Réaliser le démontage des vélos

Le démontage des vélos peut être réalisé sous forme conviviale : avec des apéros démontage. Parce que le meilleur moyen d’apprendre à réparer un vélo, c’est encore d’en démonter deux !!!

Comment ranger les vélos?

Plusieurs zones pour chaque utilisation

A Txirrindola une place pour chacun

Le constat après quelques mois, c'est que chaque usage a besoin de son propre espace, sinon le bordel s'installe très vite. Mais quels sont-ils ? On peut trouver :

  • Les vélos des adhérent·es en cours de réparation : pensez à définir un cadre nécessaire à la bonne gestion des places disponibles. Par exemple via cette fiche ou celle-là, autorisant le dépôt d'un vélo qu'un·e adhérent·e n'aurait pas eu le temps de finir de réparer. Ça lui permet de ne pas avoir à repartir avec son vélo non roulant. Pour éviter de stocker des vélos supplémentaires pour rien, le temps de stockage est limité.
  • Les vélos prêts à rouler à vendre
  • Les vélos à réparer par les salarié·es
  • Les vélos réparables par les adhérent·es
  • Les vélos à démonter
  • Les vélos enfant
  • Les vélos à louer ou à prêter

Quand vous commencez à avoir de la place :

  • Les vélos des bénévoles
  • Les remorques
  • Les grands cadres pour vos adhérent·es géant·es

Quand vous commencez à avoir trop de vélos :

  • Le stock mort à deux étages

On aussi y mettre des étiquettes indiquant l’avancée du réemploi (récup’ à trier, vélos à démonter, vélos à réparer, réparation en cours), les réparations à effectuer dessus, identifiant el propriétaire ou son utilisation possible (pour bénévoles, à louer, à prêter).

Le problème du rangement par zone, c’est que si un vélo est déplacé, on perd alors son usage ; le problème des étiquettes, c’est qu’elles peuvent être arrachées. Si le bordel s’installe, il peut être opportun de cumuler les deux systèmes.

Techniques de stockage des vélos

Rangement du stock de vélos suspendus au p'Tit Vélo, rue de Londres
Cadres suspendu sur un cable. Les cadres sont juste accrochés au niveau des pattes de la roue arrière. Vu à l'atelier ciclonauti (Rome).
  • Stockage empilé :

Autrement appelé stockage destructeur. Et puis en général, c'est toujours celui du bas que l'on veut récupérer ensuite. Ce rangement crée inévitablement des enchevêtrement inextricables et pose un gros problème de sécurité.

  • Stockage au sol

On se rend vite compte qu'il y est plus facile d'emmagasiner les vélos que d'aller récupérer celui que l'on aperçoit tout au fond et qui semble être celui qui va bien. Car trop de vélos barrent le passage. Il faut alors disposer de bornes séparatrices tous les 5 à 10 vélos afin de n'avoir qu'à manipuler ces 5 à 10 vélos. Pour gagner de la place, on les met tête-bêche, c’est à dire en mettant le guidon alternativement à gauche et à droite.

  • Stockage suspendu

Rangement idéal car il permet un accès facile à chaque vélo indépendamment des autres. Il permet un classement des vélos et des roues par type (taille, style de vélos, à démonter, à remonter, etc...) et éventuellement d'y apposer une note, un commentaire... Un grand tube d'échafaudage de poteau de signalisation peut servir de barre de suspension. Il faut des crochets très solides qui ne risquent pas de se déformer sous le poids d'un vélo. Ils peuvent être fabriqués à moindres frais avec du fer à béton (lisse de préférence) de 8 à 10 mm de section : couper le fer à béton à la pince coupe-boulon, limer ou meuler les extrémités pour éliminer l'arrête vive de la coupe, cintrer à la main à l'aide d'un étau. Pour gagner de la place, on peut procéder de deux façons : soit les crochets sont alignés au même niveau, il faut alors les suspendre tête-bêche (alternativement suspendus sur la roue arrière et sur la roue avant) ; soit on décale les crochets sur deux rangées, alternativement sur la rangée du haut et la rangée du bas.

Augmenter la capacité et éviter les accrochages entre vélos. Sur une même superficie on peut quasiment doubler la capacité de stockage tout en facilitant l'extraction des vélos à condition de démonter systématiquement leurs pédales et de pivoter le guidon à 90° pour qu'il soit dans l'alignement du cadre. Le gain de place est spectaculaire. Les pédales peuvent être conservées avec chaque vélo en les attachant au cadre avec un vieux rayon courbé et refermé sur lui-même pour former un anneau réutilisable.

Comment ranger les pièces détachées?

C'est un casse tête quotidien. Parfois tellement de monde passe dans l'atelier qu'il est difficile de donner le bon esprit à tout le monde. Les enseignements des ateliers nous apprennent que des espaces de rangement clairs facilitent l'utilisation de l'atelier et son rangement autogéré.

Le tri

On peut choisir d'avoir un tri plus ou moins fin des pièces, que ce soit au niveau de la qualité ou au niveau des sous-catégories d'une même catégorie de pièces :

  • plus de tri permet de trouver la bonne pièce plus facilement, et d'avoir des bacs à pièces moins lourds
  • moins de tri permet de ne pas passer son temps à trier et re-trier tout le temps (parce que les adhérent·es ne savent pas toujours dans quel bac mettre la pièce, parce que dans le doute on ne jette rien) et moins de bacs libère de l'espace.

Par exemple pour les dérailleurs arrière on peut choisir :

  • de ranger tous les dérailleurs arrière ensemble
  • de séparer les dérailleurs arrière suivant la longueur de la chape, la fixation au cadre

Pour les écrous on peut choisir :

  • de laisser tous les écrous ensemble
  • de les trier par usage : roues, freins, dérailleurs...
  • de les trier par taille extérieure et/ou pas de vis

De toute façon il est nécessaire de repasser régulièrement dans les bacs de pièces pour enlever les plus abîmées. Ou alors, de confier la tâche de ranger les pièces à des personnes qualifiées, bénévoles ou salarié·es, et d'avoir d'autres bacs de stockage en attendant le rangement par ces personnes.

Quelques idées sont mentionnées sur le site de Lheureuxcyclage.be, le réseau des ateliers mécanique vélo de Wallonie.

Le code couleur

Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres
  • Code couleur comme au p’Tit VéLo dAnS la Tête

On voit sur la photo, à droite, les espaces où sont rangées les pièces. Cela permet notamment aux adhérent·es de chercher plus facilement de manière autonome, mais aussi de faire de la pédagogie en leur apprenant à différencier les grandes parties du vélo. Quand il y a beaucoup de monde, les bénévoles et salarié·es ont plus de temps pour répondre à des questions ou donner des coups de main sur des opérations compliquées, plutôt que de renseigner en permanence où sont les pièces.

Exemples de codes couleur
Atelier Accessoires Direction Freinage  Roues Transmission  Éclairage Cadre
p'Tit véLo orange vert rouge bleu jaune (violet ?)
Roulement à Bill orange vert violet bleu rouge
Dynamo orange gris rouge bleu vert jaune
Le Vieux Biclou vert rouge vert jaune-orange jaune très clair Bleu
La Vélobricolade jaune vert violet bleu rouge jaune

Les bacs de rangement étiquetés

Il ne suffit pas d'aller naturellement vers les bonnes catégories de pièces (grâce au code couleur), encore faut-il connaître et retrouver la pièce que l'on cherche. Pour cela il faut pouvoir mettre un nom sur celles que l'on voit devant soi, ou mettre une pièce sur un nom que l'on a entendu en guise de conseil ("il faut que tu mettes un arrêt de gaine" et l'adhérent·e s'en va perdu·e, sans vraiment savoir ce qu'est un arrêt de gaine).

Combien d'adhérent·es vacillent dans l'atelier pour trouver les clavettes ? Alors qu'ils les ont devant les yeux ! Sans le savoir, faute d'affichage digne de ce nom !

Les différents rangements

Voir la page Bacs pour rangement des pièces

Rangement des rayons à partir de boites aux lettres d'immeubles. p'Tit véLo, Londres, zone roue.
partie de la zone roue, rangement des rayons et pneus. p'Tit véLo, rue de Londres
Rangement de pièces, tiges et chariots de selles, accessoires, pièces de direction, etc.

Les différentes manières d'étiqueter

Il faut l'avouer, nous qui passons des heures dans l'atelier nous n'avons pas besoin d'étiquette. Alors quand on s'y colle, on a tendance à noter les choses sans faire attention, en utilisant le premier bout de journal sous la main. Un élément intermédiaire consiste à utiliser un papier propre à l'origine et de faire de belles découpes aux ciseaux et un collage au scotch. Écriture en lettres capitales de rigueur ! Le plus gros possible. Certains ateliers plastifient leurs étiquettes, ce qui permet qu'elles ne s’abîment ni ne se salissent trop vite ! Dans ce cas, il faut bien penser 1. la taille de la police à utiliser, 2. les mots que vous voulez voir inscrits, car une fois plastifié, on ne recommence pas l'opération le lendemain, ça prend trop de temps (expérience grenobloise malheureuse...)

La numérotation à l'arrache

Une solution pour retrouver les différents bacs à pièces (surtout les petites) sans revoir toute l'organisation de l'atelier, est de coller un numéro sur tous les bacs de rangement, par exemple de gauche à droite et de haut en bas. Si on a plusieurs espaces de rangement, on peut aussi associer une couleur. Puis on reporte tous ces numéros sur l'éclaté de vélo présent dans tous les ateliers :)

L'index qui référence toutes les pièces d'occasion

Dans le cadre d'une mission de service civique partagée entre l'atelier Dynamo à Nancy et L'Heureux Cyclage, une volontaire a travaillé sur un référencement des pièces sous forme d'un index. Il est propre au mode de rangement de l'atelier Dynamo mais peut être modifié pour être adapté à d'autres. Une recherche a été faite pour y faire figurer à la fois les noms techniques des pièces mais aussi les dénominations qui sont utilisées par les adhérent·es ou permanent·es de l'atelier (même si elles ne sont pas justes). Une photo permet de s'assurer que c'est bien la pièce qu'on recherche. L'index montre où se trouve la pièce (dans quelle pièce/étagère/tiroir ou caisse) et utilise les codes couleur. Il a été construit afin de rendre plus compréhensible le stockage des pièces par les adhérents et donc de leur permettre d'être plus autonomes.

Lexique exhaustif de pièces vélos dispo dans l'atelier version modifiable et version PDF.

Un exemple de tiroir de rangement de visserie au Collectif Vélos en Ville : Rangement visserie CVV 1.jpg Rangement visserie CVV 2.jpg

Rangements spéciaux

Ranger les roues

Un rangement vertical est le plus approprié. S'il y a de la hauteur sous plafond des barres en métal liées entre elles permettent à moindre coût d'avoir la structure (Atelier du Labo vélorutionnaire à Toulouse). Pour gagner de la place on met les crochets sur 2 rangées alternées hautes et basses, comme ça les axes des roues ne se touchent plus.

Pour créer les crochets on peut récupérer gratuitement des étendoirs dépliants à linge, les couper en bouts tel que cela figure sur la photo : les tiges épaisses en haut, les plus fines entre les roues. Ce que cela donne : photo 1 et photo 2

À Tulle, nous avions choisi de fabriquer un meuble à roue à base de demi-chevrons et tasseaux. On a réalisé un document pour expliquer tout ça : Fabrication d'un meuble à roues en demi-chevrons et tasseaux.. Mais finalement, à l'usage, le rangement suspendu est bien plus pratique (une partie de nos plafonds servent à ça). On peut aussi les placer sur des rails fabriqués à partir d'un sommier à latte ou d'un étendoir à linge. Prévoir deux rangées, en alternant une fois à l'avant une fois à l'arrière pour que les axes ne se touchent pas.

Ranger les pneus

Les pneus peuvent être suspendues sur des crochets ou des poutrelles. Il est préférable de les classer par taille (diamètre). Si on dispose d'un poste à souder, on peut réaliser un support à base d'un vieux cadre découpé et soudé sur une plaque en métal. La plaque est ensuite fixée au mur.

Idée de rangement de porte-bagage

Les porte-bagage sont des pièces encombrantes difficiles à organiser. Les pendre peut être une bonne solution qui économise l'espace au sol. Voici un exemple de rangement de l'atelier Bretz'selle : des clous assez longs sont plantés sur une planches, évitant de réaliser des trous trop nombreux dans le mur en parpaing.

Idée de rangement de garde boues

Rangement de garde boues Working Bikes Chicago
Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres
Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres
atelier du p'Tit véLo, rue de Londres

Ce rangement de garde boue a finalement été abandonné. Risque de "chute" relativement important quand les gardes boues sont mis les uns sur les autres (inexorable). Le rangement des gardes boues est un casse tête !

Il y a d'autres pièces encombrantes qui posent problèmes : les porte-bagages et les cintres. À vous de trouver l’astuce que tout le monde cherche !

Idée de rangement de fourches

Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres
Atelier du p'Tit véLo, rue de Londres

Les gros avantages de ce rangement sont :

  • Une très bonne compacité. Améliorable en faisant du sur mesure, on peut facilement faire 3 rangées sur des hauteurs différentes.
  • Le rangement peut servir de "cloison" séparant deux espaces, alors l'espace perdu est relativement faible.
  • Triées par tailles, il est très simple de voir une fourche qui n'est pas à la bonne place.
  • Il est aussi possible et facilitant de les trier par ordre croissant de hauteur des pivots de fourche.
  • Une fourche pliée, tordue etc. malencontreusement rangée sera vite vue puisque le rangement permet l'observation de la fourche de profile. (idem tasseau)
  • La vue de profil permet aussi l'observation rapide de caractéristique de la fourche (œillet de porte bagage, pour garde boue, etc.)

Les petits désavantages :

  • Nécessite un linéaire relativement important. N'est dont pas possible dans tous les ateliers.
  • Porter attention à ce qu'il y ait toujours de la place sinon les fourches ne s'empilent plus correctement et le rangement devient un peu chaotique. (c'est un peu le cas de tous les rangements ...)
  • Nécessite une structure bien ancrée (sol, mur, plafond ? A voir ...) car le poids de toutes ces fourches est important.
  • Le rangement des fourches sans tasseaux de frein est un peu complexe. Le mélange des anciennes fourches 650 et 700 est inexorable.

Accompagnez ce rangement d'un Trieur_de_fourches_par_tailles_(création)

Autres idées :

Utilisation de l'espace d'une fenêtre pour y installer un porte fourche en récup de palette. Atelier ?

Comment ranger les outils?

Certaines associations ont des outils qu'elles réservent à leurs salarié·es. D'autres mélangent toutes les utilisations.

Les outils pour les adhérent·es

  • Les outils en libre accès : on les met sur des panneaux pour qu’ils soient bien visibles, accessibles et faciles à ranger. Le fond du panneau sera de préférence noir ou d’une couleur sombre pour qu’il paraisse toujours propre. On dessinera la silhouette de chaque outil avec une inscription de leurs noms (deux inscriptions parfois : une appellation facile à comprendre par toustes et le terme technique pour permettre à chacun-e de l’apprendre).
    • outils spécifiques vélos
    • outils généraux
  • Les outils que l'on demande : certains outils doivent être planqués dans une zone particulière : problème de sécurité, pour éviter qu’on fasse n’importe quoi avec, parce que peu de gens savent comment l’utiliser :
    • outils de précision
    • certains consommables

On peut adopter un code couleur, en mettant du scotch coloré autour des manches ou en peignant dessus si on arrive à trouver une peinture qui ne s’en aille pas trop rapidement.

  • Soit pour classer les outils par taille. Au p'Tit véLo dAnS La Tête, les bénévoles ont fait le choix de mettre les clés par taille et code couleurs. Ainsi, le rangement est plus intuitif pour l'utilisateur·rice. Du scotch est enroulé autour de la clé. Le rouge avec le rouge ! Ce système a été finalement abandonné, mais l’idée reste bonne.
  • Soit par panneau pour faciliter le rangement des outils : un panneau, une couleur.

On peut aussi prévoir une zone pour y ranger tous les outils qui ne ressemblent pas à des outils : planches, rallonges, brosses à dent, etc.

Les outils doivent être vérifiés de temps en temps (cassés, tordus, écrouis, filetage bousillé, perdus). Certains outils peuvent être réparés et certains peuvent même être fabriqués (voir a catégorie Création d’outils).

Les outils pour les salarié·es

On croit qu'il est plus facile de ranger ses outils entre salarié·es. Et bien non, c'est autant le désordre qu'entre les adhérent·es ... Quelle technique, endroit, arrangement et organisation dans vos ateliers ?

Et le reste alors ?

Nettoyage

Ben ouaip, un atelier ça se nettoie aussi.

Poubelles

Avec les vélos morts et les pièces usagées de vélo, on peut créer pleins de trucs sympas : Créations à partir de vélos.

Voir aussi la page Politiques de prévention des déchets, le chapitre Déchets à la sortie des ateliers ainsi que Recyclage des pneus.

Réserve

L’atelier doit comporter une réserve où l’on rangera : la réserve des outils et des consommables, les pièces neuves et certaines pièces particulières qui ne doivent pas être confondues avec les autres et dont peu de gens en connaisse l’usage.

Comment vivre ensemble ?

On peut prévoir :

  • Une boîte de pharmacie facilement accessible avec un panneau rappelant les numéros de premier secours.
  • À l’entrée une zone pour l’accueil avec un vestiaire, une banque d’accueil, un panneau expliquant les principes de fonctionnement.
  • À la sortie de quoi se laver les mains (robinet, savon et marc de café).
  • Les toilettes ainsi que de l’eau courante pour se rafraîchir doivent être facilement accessibles.
  • Un coin cuisine pour faire des boissons chaudes, des repas en commun…
  • Prévoir aussi un coin de détente pour s’asseoir, lire, discuter, etc.
  • Pour la musique, souvenez-vous que certains diagnostics ou réparations se font à l’oreille. Ne pas en mettre ou pas toujours et pas trop fort. Couper toujours la musique lorsque quelqu’un s’en plaint.

N'oubliez pas que les ateliers ne sont pas seulement participatifs mais aussi inclusifs et solidaires. Voir Les questions liées aux genres, Le lien social et le partage des connaissances et Insertion ou solidarité.