Dévoiler une roue

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher

Il arrive qu'une roue se voile, c'est-à-dire que la jante ne soit plus parfaitement dans un plan vertical ou sur un cercle. Les causes de ce voile peuvent être une jante légèrement tordue, à cause d'un choc ou de la casse d'un rayon. Le voile peut aussi être le signe que quelques écrous de rayons se sont desserrés. À noter qu'un rayon détendu subit plus de contraintes mécaniques et risque de casser par fatigue.

Il n'est pas si difficile de dévoiler une roue, mais il faut impérativement procéder avec méthode. Si on se contente de retendre les rayons "au feeling" on sera surpris de constater que la roue sera probablement encore plus voilée qu'avant l'intervention. Le pire est de causer un "saut" sur une roue (déformation verticale) en tentant de faire disparaître un "voile" (déformation latérale).

Il est indispensable d'avoir une clé à rayons de la bonne taille, c'est-à-dire précisément adaptée à la largeur des écrous de rayons. Si elle est trop large, elle va les endommager irrémédiablement. Il est préférable aussi de disposer d’un banc de dévoilage. Si on ne dispose pas d'un dévoileur de roue (aussi appelé "banc de dévoilage"), le travail sera beaucoup moins confortable et précis, mais on peut arriver à se débrouiller en laissant la roue montée sur le vélo et en utilisant les patins de freins comme témoins visuels pour effectuer le réglage de tension des rayons. On peut aussi se faire un banc de dévoilage improvisé en utilisant comme témoins visuels des petits liens de serrage fixés autour des haubans d'un cadre nu ou d'une fourche.

La réparation

Faire le diagnostic

La procédure à suivre dépend de l'importance du voile et de la cause de ce voile : pour faire le diagnostic, retourner le vélo et utiliser un des patins de freins comme repère pour bien voir l'importance du voile. Desserrer les mâchoires des freins si nécessaire. Vérifier en premier lieu s'il y a des rayons cassés ou manquants, si c’est le cas il faut les remplacer.

  • Si le déport de la roue est progressif et ne dépasse pas quelques millimètres (5 mm maxi) il s'agit le plus souvent d'un voile survenu sans cause extérieure, simplement parce que certains rayons sont détendus (ou parce qu'un rayon est cassé). Il sera possible de dévoiler simplement avec une clé à rayons. Vérifier au préalable l'homogénéité de la tension de tous les rayons en les pinçant deux par deux entre le pouce et l'index, vérifier ainsi tous les rayons de la roue. Si certains sont très détendus, c'est ceux-là qu'il faudra resserrer en priorité.
  • Si le déport est brusque il provient plus probablement d'un choc. Si il ne dépasse pas 5 mm que la jante n'a pas une déformation visible à l'œil nu il pourra être corrigé en ajustant la tension des rayons avec la clé à rayons. Par contre si la jante a été marquée par un choc il restera probablement toujours un petit voile dû à la déformation du métal.
  • Dans les cas extrêmes, si le voile est très important au point que la roue ne puisse parfois même plus tourner, il est vain de tenter de la dévoiler simplement en agissant avec une clé à rayons, mais tant que la jante n'est pas fissurée ou pliée il reste un espoir de pouvoir sauver la roue en redressant la jante tout en sachant que la jante ne redeviendra jamais parfaitement alignée.

Il faut dans ce cas d'abord détordre et rectifier manuellement la roue avant d’intervenir avec la clé à rayon. Le plus simple consiste à démonter la roue puis de la coucher à terre. Repérer à quel endroit la jante fait une bosse vers le sol. Desserrer les rayons dans la zone tordue et ensuite placer à nouveau la roue au sol avec une une cale en bois (un morceau de poutre par exemple) de 5 à 10 cm de large et de 15 cm d'épaisseur au moins (on peut à la rigueur aussi se servir de 2 dictionnaires empilés) bien centrée sous cette bosse. En prenant appui sur la jante de part et d'autre de cette cale et en appuyant fortement (de tout son poids) on parviendra à la détordre. Procéder ainsi à plusieurs reprises, jusqu'à avoir rectifié la roue autant que possible. Tout ceci peut se faire à l'œil mais pour être bien plus précis et rapide, tant que la roue est montée sur le vélo (ou placée dans un banc de dévoilage) il faut aussi repérer et marquer au feutre sur la jante les points de déport extrêmes de la jante, c'est-à-dire les sommets des bosses sur lesquels il faudra prendre appui.

Il n'est pas nécessaire de démonter le pneu pour dévoiler une roue, mais s'il est épais il sera gênant. En revanche il est important de dégonfler le pneu. Toutefois on gagnera en visibilité et en précision en travaillant sur une roue nue.


Comment agir sur les rayons ?

Cas d'un voile dû à des rayons détendus ou cassés

Dans la mesure où les écrous des rayons ont tendance à se desserrer spontanément (ce qui est certain c'est qu'ils ne se raccourcissent ni se resserrent jamais tous seuls !) le dévoilage se fait toujours en resserrant d'un côté, ce qui revient à retendre les rayons détendus.

Cas d'un voile dû à une jante tordue

Il est possible que la méthode au dessus ne suffise pas si la jante est tordue. Dans ce cas et dans ce cas seulement il peut être nécessaire de desserrer certains rayons. Il faut le faire le moins possible car des rayons trop peu tendus auront tendance à se détendre plus facilement et à casser par fatigue.

Pour savoir dans quel sens il faut tourner la clé à rayon pour retendre le rayon, le mieux est d'imaginer qu'on a en main un tournevis planté à travers le pneu. Pour retendre le rayon il faudrait le tourner dans le sens des aiguilles d'une montre. Imaginez ce tournevis en train de visser et faites tourner la clé à rayon dans le même sens, l’écrou se serre et le rayon se tend. Attention, il faut procéder par petites touches, généralement 1/4 tour, 1/2 tour ou 1 tour de clé à la fois, jamais plus. Vérifier que le travail améliore (réduit) le voile. Si ce n'est pas le cas c'est sans doute qu'on a travaillé sur le mauvais rayon ou bien sur le bon rayon mais dans le mauvais sens. Défaire et recommencer.

Passer au rayon suivant et répéter l'opération tant que nécessaire. On ne doit pas tenter de dévoiler la roue en un seul passage car dès qu'un rayon est bien tendu, un demi-tour de clé suffit à avoir un effet sur la jante en la déportant du côté du rayon concerné. Un tour complet ou deux tours de clé à rayon sur un rayon déjà tendu risquent donc de créer un voile du côté opposé et 3 ou 4 tours peuvent commencer à creuser un saut dans la jante qui sera bien plus difficile à corriger que le voile d'origine.

Quels rayons faut-il retendre ?

En observant le centrage de la jante entre les patins de frein ou les palpeurs du banc de dévoilage, on voit avec précision de quel côté les rayons ont besoin d'être retendus : si par exemple la jante touche le patin situé à droite, elle a besoin d'être déportée vers la gauche. Il faut donc retendre un peu les rayons de cette portion de la jante reliés au côté gauche du moyeu de la roue. Inversement pour déporter la jante vers la droite, on retend les rayons situés du côté droit.

Il faut travailler progressivement et sur toute la roue. Tour après tour, en plusieurs passes, on réduit peu à peu le voile, d'un côté ou de l'autre, en veillant aussi à ne pas aggraver la situation, en particulier à ne pas provoquer un saut (creux dans la rotondité de la roue) en resserrant excessivement certains rayons pour tenter de faire disparaître un voile trop important.

Il est important de vérifier régulièrement le saut et de le corriger si nécessaire.

Fiches pédagogiques

Voir aussi