Carte papier

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher

Il n'y a pas si longtemps que ça la carte papier était la seule option possible. On pourrait la croire obsolète à l'heure du numérique, mais elle conserve encore bien des avantages, elle ne tombe jamais en panne, et sous réserve qu'il n'y ai pas trop de vent on peut l'étaler en grand pour avoir une vision globale d'une région.

L'utilisation de cartes papiers et numériques ne s’oppose pas mais se complète. Au court d'un voyage, la carte papier permet d'en tracer les grandes lignes, le numérique permet la navigation et le zoom sur des points particulier tel que la traversée d'agglomérations ou de gros carrefour.

Choix d'une carte

On trouve principalement deux types de carte, topographique et routière, auquel s'ajoute les plans de villes, le cycliste en voyage doit faire avec.

En voyage une bonne carte doit être suffisamment précise pour afficher les petites routes, mais pas trop pour ne pas transporter une valise de cartes. On privilégiera donc des échelles comprise entre 1/100000 ième pour des voyages se limitant à une région, jusqu'à 1/500000 ième pour traverser des pays entiers.

Que l'on aime monter des cols ou non, l'information sur le relief est importante. On privilégiera ainsi des cartes avec courbes de niveau. Reste toujours les cours d'eau qui donnent une idée du relief traversé, mais c'est beaucoup moins fiable.

Autre aspect important, la précision de la carte. La précision comprend la finesse des différents réseaux, la précision de leur tracé, mais aussi la classification des routes selon leur usage et leur nature. Cette classification peut différer de la classification administrative et tous les éditeurs ne font pas toujours les vérifications de terrain nécessaires. Dans ce domaine, l'échelle de la carte joue un rôle important, mais attention à ne pas acheter une carte d'échelle plus grande qui soit un simple agrandissement d'une carte d'échelle plus petite. Michelin a par exemple édité des cartes départementales au 1/150000, simple agrandissements de sa carte au 1/200000.

D'autres détails peuvent être intéressants. Si une carte donne la population des agglomérations, cela peut donner des indications sur les possibilités de ravitaillement dans les villages traversés. Le train étant l'ami du cycliste, avoir le réseau ferroviaire ouvert au trafic voyageur est un plus. Certaines cartes présentent des informations touristiques, comme des camping, ce qui peut être fort utile quand on choisi ce moyen d'hébergement.

Dernier point pouvant avoir sont importance, le support d'impression. Certaines cartes sont réalisées sur des papiers plastifiés résistant à l'humidité et aux déchirures ce qui peut être appréciable pour un objet qui ne sera pas toujours bien traité au court d'un voyage. D'autres sont imprimées recto-verso, représentant un gain de poids non négligeable.

Éditeurs de carte

France

En France on a une bonne culture cartographique et il est aisé d'acheter des cartes, la plupart des points de vente de presse en vendent, ainsi que beaucoup de commerces dans les régions touristiques. On trouvera un choix plus large en se rendant dans une librairie. Le marché est dominé par deux éditeurs, l'IGN (établissement public) et Michelin (entreprise privée).

  • IGN : la carte au 1/100000 ième (série TOP100) est particulièrement bien adapté à la pratique de vélo, le relief est précis, et le nombre d'habitants par commune donne une bonne estimation des villages traversés. Cependant il faut pas moins de 72 cartes pour couvrir l'hexagone, donc pour un voyage assez long on se rabattra sur les cartes au 1/250000 ième permettant de réduire ce nombre à 14 cartes. Les anciennes cartes à cette échelle (série TOP250) n'avaient pas de courbes de niveau, mais les nouvelles éditions régionales ont maintenant cette information.
    • L'IGN édite aussi des cartes plus spécifiquement orientées vers la pratique du vélo (par exemple L'Alsace à vélo, à l'échelle 1/110000), qui indiquent les itinéraires de cyclotourisme et VTT ; et des cartes "tourisme et vélo" (par exemple Colmar - Mulhouse - Bâle au 1/100000) qui indiquent divers points d'intérêt touristiques, de même que véloroutes et pistes cyclables, et le relief.
  • Michelin: La carte au 1/200000 ième est un grand classique du tourisme, mais cette carte est très orienté sur le tourisme automobile. Un des gros problèmes pour le cycliste est la quasi absence d'information sur le relief.

Espagne

En Espagne il peut être assez difficile de trouver des cartes, elles sont surtout vendent en librairies. Il est donc préférable de se les procurer avant de partir en voyage. Paradoxalement, on trouve essentiellement des carte Michelin à acheter sur place.

  • IGN (Instituto Geográfico Nacional d'Espagne): Propose des cartes provinciales au 1/200000 ième avec relief. Ces cartes sont très difficiles à trouver dans le commerce mais peuvent être commandées ou téléchargées librement.

Italie

La majorité des cartes sont régionales. Il ne semble pas y avoir d'échelle standardisée comme en France ce qui complique l'estimation des distances en passant d'une carte à la suivante. De plus ce découpage régionale entraîne des zones de recoupement plus importante augmentant d'autant le poids de la cartographie.

  • Iter Edizioni: Éditeur italien de carte. Propose des cartes régionales à des échelles allant de 1/250000 à 1/325000 selon la taille de la région. Le relief n'y est représenté que par ombrage avec quelques repères altimétriques rendant difficile d'estimer la difficulté d'un parcours dans un pays pourtant très montagneux. Ces cartes peuvent être commandées.

Éditeurs internationaux

Des éditeurs couvrent de nombreux pays. L'avantage est de pouvoir disposer d'un même type de carte même en traversant des frontières.

  • IGN (France): Propose des cartes du monde entier, généralement par pays. L'échelle dépend donc du pays, de 1/300000 pour l'Irlande à 1/4000000 pour le Brésil. Il n'y a pas de courbe de niveau et l'évaluation de la difficulté d'un parcours est assez difficile.
  • Michelin: Propose des cartes de nombreux pays avec les mêmes conventions que les éditions françaises, assez peu pratique pour le vélo.
  • Reise Know-How (Allemagne): Propose des cartes de très nombreux pays du monde à des échelles commençant vers 1/300000. Le relief est représenté par quelques courbes de niveau et des repères altimétriques sur des sommets mais ne permet pas d'estimer la difficulté d'un parcours. Les cartes sont imprimées recto-verso sur un support imperméable et résistant. Elles ont l'avantage d'être assez légère une fois retiré le carton protecteur.
  • freytag & berndt: Éditeur qui remonte à l'empire austro-hongrois, plus spécialisé dans les régions qui en sont issues, mais propose également des cartes du monde entier. Ombrage du relief avec altitude des sommets. Cartes plutôt lourdes sur papier glacé imprimé d'un seul côté.

Achat d'une carte

Librairie

Les librairies proposent généralement un rayon carte à côté des guides touristiques. Acheter en librairie présente un grand avantage, celui de pouvoir comparer les cartes, évaluer la qualité du support, le format, ... Néanmoins en dehors des plus grande librairies, les éditeurs étrangers y sont souvent assez mal représentés, et le choix peut vite s'avérer limité.

Vendeurs en ligne

L'achat par correspondance permet d'accéder à un choix beaucoup plus vaste, et reste la seule solution pour accéder à certains éditeurs, en revanche il est impossible de tester le carte. La plupart des éditeurs proposent des boutiques en ligne. Certains sites spécialisés proposent un choix assez vaste.

  • La Compagnie des Cartes: Boutique en ligne proposant un large choix. Permet dans certains cas de visualiser des échantillons.

cas particulier de l'IGN

Les cartes de l'IGN peuvent être trouvées ou commandées en librairie ; on peut aussi les trouver sur leur site internet ; et on peut toutes les acheter dans la boutique ("Geo-room") de l'IGN à Saint-Mandé (pratique pour un achat de dernière minute !)