Béquille

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher
Un vélo repose sur sa béquille
Pour mémoire, ici un diagramme de cadre avec le nom des différentes parties, qui peut être utile pour mieux visualiser les éléments mentionnés dans cet article. Le boîtier de pédalier est situé à l'intersection du tube de selle, du tube diagonal et des bases.

Description

La béquille est une pièce attachée au cadre du vélo et qui lui fournit un troisième point de contact avec le sol (en plus des deux roues) pour tenir debout à l'arrêt sans autre point d'appui. Elle est repliable ou rétractable afin de ne pas gêner l'avancée du vélo lorsqu'il n'est pas à l'arrêt.

Un modèle courant : la béquille simple

Une version commune de la béquille consiste en une simple tige métallique, rattachée au bas du cadre. Lorsqu'elle n'est pas utilisée, elle peut être repliée le long de la base gauche du cadre, parallèlement au niveau du sol.

Elle est souvent munie d'un embout à son extrémité en contact avec le sol. Un embout en caoutchouc (ou autre plastique) améliore l'accroche de la béquille sur un sol lisse ou glissant (par exemple du carrelage).

Une béquille simple sur laquelle repose un vélo

Plusieurs types de fixation

La béquille simple peut être fixée à l'arrière du boîtier de pédalier ou à l'arrière du cadre, près de l'axe de roue (généralement du côté opposé au dérailleur pour éviter de risquer d'abîmer la transmission).

Deux grands types de fixation existent pour fixer la béquille derrière le boîtier de pédalier :

  • un simple boulon d'attache, qui se visse dans le haut de la béquille. Ce type de béquille est adapté aux cadres qui ont un emplacement prévu pour la béquille à l'arrière du boîtier de pédalier : il s'agit d'une petite plaque soudée aux deux bases et percée d'un trou assez large pour laisser passer le boulon d'attache.
Plaque entre les deux bases du cadre permettant de rattacher une béquille
(Dé)montage d'une béquille sur cette petite plaque béquille
  • pour les cadres qui n'ont pas cette petite plaque reliant les deux bases, des modèles de béquilles comportent un système d'attache constitués de deux plaques à serrer ensemble, avec une partie fixe (soudée à la béquille) et une partie mobile (qui vient s'emmancher sur les deux bases).
    • note : photo à trouver.
  • Béquille à l'arrière du cadre
Béquille arrière repliée, avec une fixation attachée à la fois à une base et un hauban
Autre béquille arrière avec double fixation sur base et hauban
Béquille arrière dépliée, avec une fixation uniquement au hauban
Détail d'une fixation de béquille arrière : l'axe de roue passe à travers la plaque, et l'écrou d'axe de roue vient bloquer le tout ; la partie recourbée épouse la forme de la base du cadre


Béquille double (ou centrale)

Une béquille double est constituée de deux tiges de métal qui touchent le sol de chaque côté du cadre. Elle est notamment utilisée sur les vélos particulièrement lourds, afin d'assurer qu'ils ne basculent ni d'un côté, ni de l'autre. C'est par exemple une bonne idée si vous partez en voyage avec deux sacoches très lourdes.

Ici, un vélo cargo à l'arrêt repose sur sa béquille double, devant les pieds du conducteur. En regardant plus précisément, on voit que le cargo repose sur sa roue arrière, sur les deux points d'appui de la béquille, mais pas sur sa roue avant, qui est légèrement soulevée.

Béquille arrière rectangulaire

Il existe un type de béquille qui se fixe au niveau de la roue arrière et a une forme rectangulaire ; pour la replier on la relève à l'arrière du vélo. Il s'agit en quelque sorte d'une béquille double dont les deux extrémités sont reliées par une tige de métal.

Un VAE repose sur sa béquille rectangulaire
là aussi

Béquille extensible

Certaines béquilles sont extensibles. Différents systèmes d'extension existent. Un système courant consiste en deux tubes emboîtés qui peuvent coulisser, et sont retenus par une vis qui les traverse tous deux (ou qui permet de serrer une bague). Dans ce cas, on peut desserrer cette vis pour ajuster la longueur de la béquille.

Il existe aussi des béquilles extensibles constituées de deux tubes métalliques emboîtés, et retenus entre eux par un système de plongeur identique à celui que l'on trouve dans certaines potences. La tête de la vis-plongeur peur alors être l'embout de la béquille qui touche le sol.

Béquille amovible

On peut se servir d'une béquille non-fixée au vélo pour le faire tenir debout ; le plus souvent, c'est cette fois le tube horizontal du cadre qu'elle relie au sol.

  • Version "fais-le toi-même" : il suffit de ramasser une branche dont l'extrémité forme un "v", de la caler sur le sol et d'y appuyer le cadre du vélo. Voire, d'utiliser n'importe quel bâton à peu près aussi haut que la selle, et le, et le caler entre le sol et le cadre (ou le dessous de selle, par exemple).
  • Version industrielle : une entreprise en a repris ce principe et propose une béquille amovible et pliable en métal, avec une extrémité en demi-cercle dans laquelle caler le cadre[1].

Réglages, entretien, réparation

Comment régler la longueur de la béquille ?

à compléter ...

Entretien

L'entretien de la béquille est souvent négligé ; or, le système d'attache sous le pédalier est particulièrement exposé aux agressions du milieu extérieur (pluie, boue, sel, etc.). Combiné au fait que cette attache peut être dans un matériau peu résistant (souvent, sur les vélos de ville ou VTC d'entrée de gamme, c'est de l'aluminium de mauvaise qualité), cette attache est très corrodée, et le boulon est coincé à mort. Pour éviter cela, il faut penser à la dévisser et graisser de temps à autres (au moins une fois par an par exemple) et si possible la changer pour des matériaux de meilleure qualité.

Réparation

  • Diagnostic : la béquille n'étant pas censé faire de bruit (hormis au moment de la plier/ déplier), entendre un bruit régulier qui vient de la béquille quand on roule est le signe d'un problème. Parmi les problèmes fréquents, lorsque la béquille est fixée derrière le boîtier de pédalier, la manivelle de ce côté peut venir taper dedans à chaque coup de pédale. Dans ce cas,
    • peut-être que la tige de la béquille est tordue : alors il faut la détordre, ou la changer.
    • peut-être que la béquille est desserrée : alors il faut la resserrer, souvent avec une clef alène
    • Peut-être qu'elle est mal orientée, et désaxée vers l'extérieur du cadre. Alors il faut la desserrer, la réaligner avec le cadre, puis la resserrer

Astuces

Si on n'a pas de béquille, il est tout de même possible de garer son vélo en équilibre -- même si celui-si risque d'être précaire.

  • Avec un simple bâton : cf. la section "béquille amovible"
  • On peut aussi faire tenir son vélo en appuyant une pédale contre une surface surélevée, par exemple un trottoir assez haut. Pour cela, il suffit de placer le vélo contre le trottoir (la pédale côté trottoir en l'air) ; se placer de l'autre côté ; actionner la pédale de son côté vers l'arrière jusqu'à ce que celle qui se trouve du côté trottoir repose à plat contre le trottoir. Le vélo sera alors plus stable s'il est légèrement incliné vers le trottoir.
vélo debout appuyé sur un trottoir grâce à la manivelle gauche
vélo debout appuyé sur un trottoir grâce à la manivelle gauche
vélo debout appuyé sur un trottoir grâce à la manivelle gauche

  1. Si vous voulez en savoir plus, elle est commercialisée sous le nom de "Click-Stand".