Guidoline, poignées

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher

Comme la selle et les pédales, le guidon est l'un des points de contact du corps avec le vélo et la qualité de la prise en main joue donc un rôle déterminant dans la sensation de confort que donne un vélo.

Avec de bonnes poignées ou une guidoline de qualité, on peut grandement améliorer le "toucher" du vélo et le plaisir de rouler.

Différentes poignées et guidoline.jpg

Guidoline : Cintre type course

Cintre course guidoline.jpg

La guidoline est le ruban dont on recouvre le cintre des vélos de course. Autrefois en tresse de coton adhésif, on lui préfère aujourd'hui du ruban de mousse de polyuréthane, plus épais et confortable. L'enroulement se commence par l'extrémité du cintre (avec un dépassement de 5 mm à rabattre à l'intérieur du tube sous l'embout) et se finit près de la potence. Avant tout, il faut retourner le caoutchouc des cocottes et placer un morceau de 7 ou 8 cm en recouvrement de la bague de serrage des poignées de frein. La guidoline en cuir est sans doute la meilleure, mais hors de prix. Il existe aussi des mousses spéciales. À défaut, en dépannage, on peut utiliser du gros scotch tissé, de la chambre à air, du tuyau d'arrosage ou du manchon pour isoler les tuyaux de chauffage.

Poignées : Autres cintres

Les poignées en caoutchouc bi-densité sont très confortables, mais suivant leur composition, les plastiques qui les composent deviennent souvent très poisseux, collants ou salissant avec le temps (encore plus présent lorsqu’elles sont mouillées).

Pour nettoyer les poignées, un mélange savon de Marseille et de marc de café bien séché (abrasif léger et absorbant) est efficace.

Retirer les poignées du cintre

Les poignées sont enfoncées sur le cintre en force voire collées. Elles sont donc souvent difficiles à sortir. Pour ce faire, il y a plusieurs techniques :

- envoyer de l’air sous pression dans le cintre, idéalement avec un compresseur ou avec une pompe et l’embout de gonflage de ballons (il vaut mieux être 3 : un qui pompe, un autre qui tient l’embout de la pompe dans un côté du cintre, et l’autre qui tire sur la poignée à enlever). Ça ne fonctionne que si la poignée à enlever est étanche au bout.

Clé 22 enlever poignées.jpg

- dévisser un peu le levier de frein qui est devant et s'en servir pour pousser la poignée vers l'extérieur. S'il n'y a pas de poignée de frein devant, une clé de 22 que l'on passe devant la poignée et un ou 2 coup de marteau sur cette clé font sortir la poignée sans douleur et sans effort.

Tournevis seringue enlever poignée.jpg

- on décolle un peu la poignée avec un tournevis plat puis on injecte de l'eau (avec une seringue idéalement) entre le guidon et la poignée ; l'eau fera office de lubrifiant mais s'évaporera ensuite, ce qui évitera que la poignée une fois remise continue à bouger. Il ne reste plus qu'à forcer un peu avec le tounevis tout en tournant la poignée ou à finir en utilisant les autres techniques ci-dessus.

NB : l'eau peut aussi être utilisée pour faciliter la remise en place des poignées.

Variantes

Guidon papillon et corne.jpg

Pour augmenter le confort d'utilisation au niveau des mains, l'utilisation d'un cintre papillon(=multiposition) ou de cornes d'extrémités de cintre permet de varier les positions et donc de limiter les douleurs lié à une position trop prolongée.