Roulement

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Révision datée du 1 décembre 2020 à 11:05 par Emma (discussion | contributions) (liens vers Bille)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Description

Un vélo possède 13 roulements (bearing) principaux : 2 dans la douille de direction (jeu de direction = headset), 2 dans la boîte de pédalier (jeu de pédalier = bottom bracket), 2 dans chaque moyeu de roue (hub), 2 à chaque pédales (pedals) et un dernier dans le mécanisme de roue-libre (freewheel) des pignons de la roue arrière (voir Roue libre et Cassette).

Portée

On appelle portée ou course (race) tout élément sur lequel roule les billes ou les aiguilles du roulement.

Billage

Les portées doivent être dépourvues de tout billage (brinelling) : bosselures creuses ressemblant à des piqûres (un peu comme si on avait projeté violemment une bille d'acier dessus). Le billage est dû le plus souvent à une lubrification insuffisante, une charge mal répartie (billage de direction), un roulement trop ou pas assez serré. Les roulements à aiguille sont moins sensibles au billage.

Lubrification

Les roulements doivent être protégés par de la graisse (grease). La graisse réduit les frottements et donc l'usure entre les surfaces de roulement, et les protège de la poussière et des intempéries. À la longue, la graisse se mélange à de la poussière et de la limaille et forme un cambouis (dirty grease). Ce cambouis peut s’oxyder : sa couleur peut alors virer au rouge brique, signe de la présence de rouille (rust).

Variantes

Les roulements sont en général à billes (ball bearing), mais ils sont parfois à aiguilles (needle bearing) sur les vélos de luxe.

Roulement à cône et cuvette

Sur les vélos anciens, les roulements peuvent être de type cône et cuvette (cup and cone). Les portées ont la forme d'un cône et d'une cuvette. Une de ces pièces est filetée pour permettre la mise au point des roulements. Le réglage des portées doit toujours être verrouillé par un contre-écrou. Le verrouillage (lock) c’est un peu comme pour les doubles nœuds : si on fait un seul nœud, celui se défera plus ou moins rapidement, alors qu’un double nœud dure dans le temps.

Les billes peuvent être libres (billes libres = loose bearing) ou enfermées dans une cage (cage à bille = bearing retainer). Les billes libres sont le plus souvent en nombre impair. Les cages à billes sont plus fragiles.

Un roulement à cône et cuvette doit être dépourvu de tout frottement (friction) et de tout jeu (play). Sur la plupart des roulements à cône et cuvette, il faut d’abord verrouiller le réglage avant de procéder à son diagnostic. Il faudra donc certainement plusieurs tentatives pour y arriver. Les frottements se détectent en faisant tourner l’axe (axle ou spindle) et les jeux en essayant de faire bouger l’axe latéralement ou vers l’intérieur. Si el mécano n’arrive pas à faire un réglage suffisamment précis, il vaut mieux généralement laisser un léger frottement qu’un léger jeu. Le réglage est plus simple lorsqu'il y une rondelle d'arrêt. Celle-ci prévient le resserrage de la cuvette ou du cône lors du verrouillage du contre-écrou.

Lorsque le frottement est inégal ou si on détecte à la fois jeu et frottement, il faut ouvrir la bête : enlever tout le cambouis, nettoyer soigneusement billes et portées, vérifier l’état des billes et la présence de billage sur les portées, changer les pièces défectueuses, graisser, remonter et régler le roulement. Si le cambouis était rouge brique, il faut remplacer les billes qui doivent toujours être dépourvues de toute rouille.

Roulement à bague

Les vélos récents sont maintenant équipés de roulements à bague (cartridge bearing), appelé aussi roulements annulaires ou improprement roulements étanches. Ils doivent être remplacés lorsqu'ils sont défectueux.

Bague de roulement

Le roulement à billes est remplacé par une simple bague, appelée aussi douille (bushing) ou rouleau (roller), qui s'interpose entre l'axe et la pièce en rotation. On en trouve sur certains vélos pour enfant de qualité médiocre à la place des roulements traditionnels, mais aussi à l'intérieur des galets du dérailleur arrière.

Les rouleaux d'une chaîne, les pivots des dérailleurs ou des freins fonctionnent sur le même principe.

Contrairement aux roulements à billes, la lubrification des bagues de roulement se fait plutôt à l'huile qu'à la graisse.