Chien agressif

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Révision datée du 6 octobre 2020 à 09:44 par Dafp (discussion | contributions) (typo)
Aller à : navigation, rechercher

Le chien peut parfois voir le cycliste comme une menace (surtout si il ou elle n'est pas habitué à en croiser) et commencer à devenir agressif pour protéger son territoire. Le plus souvent, ce sont des chiens domestiques (mais pas vraiment éduqués) qui courent après les vélos en montrant des dents, voir potentiellement, en attaquant les mollets. Un peu moins fréquemment, ce sont des chiens errants ou des chiens, dits de "travail", qui croiseront votre chemin et qui pourront réagir à votre présence ou simplement à votre vue.

Les chiens errants sont particulièrement nombreux dans les Balkans. Si la plupart sont craintifs face à l'homme, certains peuvent se montrer agressifs n'hésitant pas à attaquer en mordant les sacoches.

La plupart du temps, le chien se contente de nous suivre, nous faisant profiter de son délicat aboiement, et s'arrête après quelques dizaines de mètre. Parfois il continue plus longtemps et/ou se montre plus agressif. Le must, c'est quand ils s'y mettent à plusieurs. Voici quelques "trucs" pour aider à gérer un chien.

  • C'est un fait assez connu, les chiens "sentent" la peur : il faut donc plutôt essayer de rester calme, de garder la même vitesse, voire de ralentir. Pas facile, c'est évident, quand on a très peur des chiens de base.
  • Ne pas regarder le chien dans les yeux (correspond à une provocation). Continuer son chemin comme si de rien n'était, même si début d'attaques potentiels ou montre les crocs.
  • Les chiens ont plus tendance à aboyer/poursuivre s'ils sont surpris. Si vous passez près d'un chien qui fait la sieste, on peut essayer de faire un peu de bruit pour le prévenir qu'on passe (parfois cela fonctionne en arrêtant de pédaler, juste avec le clic-clic de la roue libre). Au pire, il se mettra à aboyer, mais pas forcément vous poursuivre.
  • S'il y a une pente juste après, cela peut valoir le coup de mettre un petit coup de pédale pour le(s) semer. S'il n'y en a pas, vous vous fatiguerez avant le chien, alors n'essayez pas de le semer.
  • La technique qui semble le mieux marcher est de simplement s'arrêter, et de mettre le vélo entre le chien et soi. Très souvent, il ne sait plus quoi faire et arrête. Ou bien il remarque que non, à sa grande surprise, vous n'étiez pas une biche. Évidemment, s'il y a de nombreux chiens, cela fait plus peur de s'arrêter, mais ça marche quand même le plus souvent.
  • Autre remarque : bizarrement, il semble que les petits chiens soient les plus hargneux (lié à la peur).

Les rencontres de chiens n'aboutissent pas toujours à de l'agressivité envers vous. Au contraire, des nouvelles amitié peuvent se créer, surtout quand les chiens ont l'habitude d'être en total liberté dans le village (et qu'il ne travaille pas !!) ou que vous êtes déjà accompagné d'un super voyageur à 4 pattes.