Récupération (habitats collectifs) : Différence entre versions

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher
m (Quelle formalisation ? : ajout fichier orphelin décharge syndic)
(~ortho)
 
Ligne 34 : Ligne 34 :
 
'''Voici une convention type pour proposer un partenariat : [[Fichier:ModeleConventionBailleurOK.odt]]'''
 
'''Voici une convention type pour proposer un partenariat : [[Fichier:ModeleConventionBailleurOK.odt]]'''
  
Et une fiche pou avoir un suivit des dons et surtout une décharge de responsabilité [[Fichier:Fiche-recuperation-velo-et-decharge-de-responsabilite.odt]].
+
Et une fiche pour avoir un suivit des dons et surtout une décharge de responsabilité [[Fichier:Fiche-recuperation-velo-et-decharge-de-responsabilite.odt]].
  
 
= Exemples =
 
= Exemples =

Version actuelle en date du 1 décembre 2019 à 09:50

Les partenaires

  • les bailleurs sociaux
  • le CROUS (logements étudiants)
  • les syndics de copropriété

A savoir

Les vélos sont des biens meubles, parfois laissés à l'abandon, qui peuvent alors encombrer les espaces collectifs des immeubles. Le gestionnaire de l'habitat peut donc être amené à organiser une opération de nettoyage ; si la possibilité de réemployer n'est pas pensée à l'avance, alors c'est le plus souvent un ferrailleur qui se chargera de débarrasser les vélos, et de les détruire. L'intervention de ce prestataire constitue un coût pour le bailleur / pour le syndic.

En pratique

Sous forme d'un service, les ateliers vélo peuvent donc proposer aux gestionnaires d'habitats collectifs de débarrasser les caves. Il est possible de faire cela gratuitement ou avec un défraiement (pour certains ateliers, cela est une manière de valoriser l'action de l'atelier).

Comment formuler ?

Lorsque vous lancez cette démarche, vous pouvez adresser un courrier d'information destiné à tous les gestionnaires répertoriés, mais il est possible qu'au premier abord, vous n'ayez que peu de sollicitations :

  • sollicitez vos adhérent·e·s pour vous informer des caves encombrées : vous pourrez ainsi relancer certains syndics / bailleurs de manière plus ciblée / argumentée ;
  • relancez plutôt les bailleurs : dans les immeubles où les habitant·e·s changent souvent certain·e·s d'entre elleux abandonnent leur vélo au moment du déménagement ;
  • demandez un rendez-vous afin de pouvoir rencontrer les responsables, et leur montrer que votre activité est tout à fait légale.

Dans le cas de grandes structures (bailleurs sociaux par exemple), essayez d'entrer en contact avec les personnes en charge du développement durable, ou développement local.

Voici un courrier type pour solliciter les ailleurs et syndics : Fichier:BailleursOK.odt

Quelle formalisation ?

De la même manière que précédemment, vous aurez peut-être la possibilité de réaliser ces récupérations de manière « informelle » mais la contractualisation via une convention permet de sécuriser l'activité de l'atelier :

  • une telle convention peut-être ponctuelle en cas de récupération ponctuelle, ou alors convenue pour une période donnée ;
  • précisez sous quelles conditions le gestionnaire peut faire appel à l'atelier ; si défraiement il y a, alors notez-le;
  • les modalités d'exécution : il est nécessaire de mettre en œuvre un protocole clair et de faire apparaître cette nécessité dans la convention ;
  • pensez à préciser que c'est le gestionnaire de l'habitat qui est responsable de la conduite de l'action, du choix des vélos à retirer, ainsi que du don effectué à l'atelier.

Concrètement, cela peut se traduire par :

  • la définition d'un protocole de nettoyage (date, modalité d'identification des vélos abandonnés, etc.) ;
  • l'information au moins un mois avant des habitant·e·s concernant ce nettoyage (courrier, affiche, etc.) ;
  • dans le cas d'une demande d'étiquetage des vélos, la mise à disposition d'étiquettes à compléter afin que les propriétaires puissent identifier leur vélo ;
  • le retrait des vélos non-étiquetés.

Vous pouvez également choisir de mettre en place une procédure supplémentaire, au cas où un vélo aurait été enlevé par erreur : la pose d'une affiche informant que, dans le cas d'un enlèvement par erreur, les personnes pourront se manifester dans un délai de 1 mois, muni·e·s d'une preuve de propriété (facture d'achat, photo de vacances, etc.). Cela contraint cependant votre atelier à stocker durant 1 mois les vélos ainsi récupérés.

Voici une convention type pour proposer un partenariat : Fichier:ModeleConventionBailleurOK.odt

Et une fiche pour avoir un suivit des dons et surtout une décharge de responsabilité Fichier:Fiche-recuperation-velo-et-decharge-de-responsabilite.odt.

Exemples

Il est conseillé de contacter les syndics de copropriétés, ainsi que les bailleurs, en leur expliquant l'activité de l'atelier et l'intérêt de le contacter lorsqu'ils décident de se débarrasser de vélos encombrants. Voici un exemple de lettre (Bretz'Selle, Strasbourg) qui peut leur être adressée avec un document de communication sur l'association. Un autre exemple de lettre écrite (dans le cadre de la SERD) par uN p'Tit véLo dAnS La Tête pour solliciter les syndicats d'immeubles à nous contacter afin de débarrasser leurs caves encombrées : Fichier:Lettre Syndic ptit velo.odt