Produits : Différence entre versions

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher
(rajout image kazav)
m (ajout affichce produits)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Du bon usage des outils et des produits
+
Du bon usage des produits d'entretien en atelier.
  
 
== Récapitulatif sur les produits ==
 
== Récapitulatif sur les produits ==
Ligne 17 : Ligne 17 :
  
 
Les produits tels que la [[Colle à rustine|colle pour les rustines]] ou le [[WD40]] sont des produits susceptibles de traverser la peau assez facilement. Il faut donc éviter le contact. Si l'on porte des [[gants]], ils doivent être réellement imperméables. En effet, les gants en plastique fin laissent passer les solvants assez rapidement puis bloquent leur dispersion à la surface de la peau. Ainsi, ils laissent tout le loisir aux produits d'avoir le temps de pénétrer la peau.
 
Les produits tels que la [[Colle à rustine|colle pour les rustines]] ou le [[WD40]] sont des produits susceptibles de traverser la peau assez facilement. Il faut donc éviter le contact. Si l'on porte des [[gants]], ils doivent être réellement imperméables. En effet, les gants en plastique fin laissent passer les solvants assez rapidement puis bloquent leur dispersion à la surface de la peau. Ainsi, ils laissent tout le loisir aux produits d'avoir le temps de pénétrer la peau.
 +
 +
Dans votre atelier, vous pouvez afficher ce petit récapitulatif : [https://wiklou.org/images/5/54/Graisse_ou_huile_%3F.PDF Graisse ou huile ?]
  
 
=== La graisse ===
 
=== La graisse ===

Version actuelle en date du 4 décembre 2019 à 18:08

Du bon usage des produits d'entretien en atelier.

Récapitulatif sur les produits

Dans ce document, on trouve des infos sur la lecture des pictos sur les produits ET surtout des alternatives à l'usage des produits proposées avec des recettes selon les lieux et les usages !

La La Kaz à Vélo s'est posé la question des produits dans l'atelier

>> A retenir :

Tout produit a ses propriétés et est supposé produire une réaction avec le support sur lequel il est appliqué. La réaction n'est pas la même selon les supports (le plastique, le métal, tes mains, tes vêtements) et souvent, elle n'est pas précisément connue ou même définie. Donc, les produits ne sont pas interchangeables entre eux : l'huile lubrifie, le dégrippant assèche. Souvent, l'eau, aux propriétés plus neutres, peut être utilisée et elle est souvent mise de côté malgré son efficacité (nettoyer, ôter les poignées du cintre, ...).

Les produits tels que la colle pour les rustines ou le WD40 sont des produits susceptibles de traverser la peau assez facilement. Il faut donc éviter le contact. Si l'on porte des gants, ils doivent être réellement imperméables. En effet, les gants en plastique fin laissent passer les solvants assez rapidement puis bloquent leur dispersion à la surface de la peau. Ainsi, ils laissent tout le loisir aux produits d'avoir le temps de pénétrer la peau.

Dans votre atelier, vous pouvez afficher ce petit récapitulatif : Graisse ou huile ?

La graisse

La graisse blanche ou noire est principalement utilisée pour les assemblages mécaniques :

La graisse verte diffère de la blanche / noire par son coefficient de friction et parce qu'elle repousse l'eau. Elle est utilisée pour les roulements de roues, les roulements de direction, les roulements de pédales et les roulements des galets de dérailleur.

La graisse dorée est une graisse enrichie au cuivre, elle sert principalement à l'assemblage des pièces en titane.

La graisse rose est utilisée pour l'assemblage de pièces en carbone.

La graisse transparente est destinée aux suspensions et pivots de suspensions.


Les huiles

L'huile est un lubrifiant liquide qui peut être conditionné en spray ou en burette et qui est destiné à lubrifier les pièces en mouvement.

L'huile au téflon est idéale pour lubrifier votre vélo. Elle empêche les bruits mécaniques, protège contre l'usure des composants mécaniques de votre vélo.

Il existe plusieurs viscosités :

  • l'huile « sèche » : huile très fine et fluide. Elle ne colle presque pas et ne résiste pas très bien à l'eau ;
  • l'huile « grasse » : huile visqueuse et collante. Elle n'est pas très fluide mais elle résiste très bien à l'eau.

Le dégrippant

Le dégrippant (WD40) n'est pas une huile ! En effet, après quelques instants, il s'évapore. Il est destiné à dégripper, vous ne devez donc pas l'utiliser comme lubrifiant.

Quels sont les points à lubrifier et comment les lubrifier ?

Les câbles et les gaines

Déposez une goutte d'huile à l'entrée et à la sortie des gaines de freins et de dérailleur. L'huile permet un meilleur glissement de vos câbles dans les gaines et assure une protection contre l'humidité. Cela vous donnera donc plus de souplesse au niveau des freins et du changement des vitesses.

Les blocages rapides dit « à friction »

Mettez une goutte d'huile grasse sur la partie en plastique (celle où le levier pivote). Cela vous permet d'avoir un couple de serrage plus important pour serrer vos roues, votre tube de selle et la charnière centrale d'un vélo pliant.

Les freins

Déposez une goutte d'huile « sèche » sur le pivot des étriers de frein afin de permettre un coulissement parfait et un meilleur retour de ceux-ci. Vous pouvez également mettre une goutte d'huile sur le pivot du levier de frein pour éviter le bruit.

Les dérailleurs

Déposez une goutte d'huile « sèche » sur chaque articulation du dérailleur avant et arrière ainsi que sur les ressorts. Cela permet une usure moins rapide de ces composants et une plus grande souplesse.

La chaîne

Avant de commencer, assurez-vous qu'elle est propre ! Lubrifier une chaîne sale est très mauvais car la nouvelle huile se mélange au « cambouis » et forme une pâte abrasive qui va user la chaîne beaucoup plus vite. Le cambouis c'est le mélange des saletés et de lubrifiant (huile ou graisse).

Pour la nettoyer : bien la frotter et la dégraisser (il existe de nombreux dégraissants dans le commerce mais la solution la plus efficace et la plus économique est le produit vaisselle et l'huile de coude)

Lorsque votre chaîne est propre et sèche, utilisez la burette d'huile sèche si les conditions climatiques sont bonnes ou si vous roulez uniquement sur le bitume.

Si vous roulez en tout terrain, dans la neige ou dans des conditions très humides, utilisez l'huile grasse. Si vous utilisez une huile grasse en condition sèche, vous risquez que la poussière, le sable... se collent à votre chaîne et forment une pâte abrasive qui usera prématurément votre transmission.

Comment l'appliquer ?

Trouvez un repère sur votre chaîne (exemple : maillon de fermeture rapide). Déposez une goutte d'huile sur chaque rouleau de votre chaîne. L'idéal est alors de rouler un peu avec le vélo et d'essuyer ensuite le surplus d'huile avec un chiffon sec. Vous pouvez également mettre un peu d'huile sur l'axe de vos galets de dérailleur. Dans tous les cas, ne mettez pas trop d'huile. Cela ne sert à rien, sauf à coller les éléments du terrain sur les composants de votre vélo et donc les user prématurément.

La graisse et les huiles permettent de réduire le frottement, l'usure entre deux éléments en contact et en mouvement l'un par rapport à l'autre. Elles permettent souvent d'évacuer une partie de l'énergie thermique engendrée par ce frottement, ainsi que d'éviter la corrosion[1].
  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Lubrification