Plateforme de tramway (TCSP) : Différence entre versions

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher
m
Ligne 6 : Ligne 6 :
  
 
Cependant, les aménagements cyclables séparatifs de type pistes cyclables ne sont pas toujours possibles le long des plateformes de tramway, là où la densité de population rend l'espace trop contraint. Ainsi dans ces zones de grande densité, il y a de toutes évidences une compétition entre les usages.
 
Cependant, les aménagements cyclables séparatifs de type pistes cyclables ne sont pas toujours possibles le long des plateformes de tramway, là où la densité de population rend l'espace trop contraint. Ainsi dans ces zones de grande densité, il y a de toutes évidences une compétition entre les usages.
[[Fichier:Plateforme tramway Le Mans 1.jpg|thumb|Plateforme tramway Le Mans ouverte aux vélos|gauche]]
+
[[Fichier:Plateforme tramway Le Mans 1.jpg|thumb|Plateforme tramway ouverte aux vélos, rue Gambetta Le Mans|gauche]]
[[Fichier:Plateforme tramway Le Mans 2.jpg|thumb|Plateforme tramway Le Mans ouverte aux vélos|gauche]]
+
[[Fichier:Plateforme tramway Le Mans 2.jpg|thumb|Plateforme tramway ouverte aux vélos, rue Gambetta Le Mans|gauche]]
 
Rappelons tout d'abord, que [[la LAURE]] impose la réalisation d'aménagements cyclables lors de la création ou la rénovation de voirie.  
 
Rappelons tout d'abord, que [[la LAURE]] impose la réalisation d'aménagements cyclables lors de la création ou la rénovation de voirie.  
  

Version du 27 février 2020 à 15:44

Tram in Casablanca 2013.JPG

Le tramway (/tʁa.mwɛ/), plus couramment le tram, est une forme de transport en commun urbain ou interurbain à roues en acier circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats, et qui est soit implanté en site propre, soit encastré à l'aide de rails à gorge dans la voirie routière. En France, le décrêt STPG du 9 mai 2003 place sous l'autorité du Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (SRTMTG) les transports guidés urbains (tramways, métros...), les funiculaires, les chemins de fer secondaires (au sens strict), les chemins de fer touristiques ne relevant pas du réseau ferré national et les chemins de fer à crémaillère[1]

Au début des années 2000, la pratique du vélo et le tramway connaissent un regain d'intérêt. Des aménagements pour ces deux modes de transport sont alors réalisés concomitamment dans plusieurs villes de France.

Cependant, les aménagements cyclables séparatifs de type pistes cyclables ne sont pas toujours possibles le long des plateformes de tramway, là où la densité de population rend l'espace trop contraint. Ainsi dans ces zones de grande densité, il y a de toutes évidences une compétition entre les usages.

Plateforme tramway ouverte aux vélos, rue Gambetta Le Mans
Plateforme tramway ouverte aux vélos, rue Gambetta Le Mans

Rappelons tout d'abord, que la LAURE impose la réalisation d'aménagements cyclables lors de la création ou la rénovation de voirie.

Rappelons ensuite, que la jurisprudence de la LAURE avec la délibération de la cour administrative d'appel de Marseille du 10 octobre 2016, nous apprend que "ni la forte demande de stationnement ni le stationnement sauvage (de voitures) ne sauraient justifier la non réalisation d'itinéraires cyclables dans le cadre de l’article L228-2 du code de l'environnement.". Ainsi le stationnement automobile, ne peut pas rentrer en compétition avec les aménagements cyclables le long des voies de tramway. Reste à trouver une place pour le vélo et le tramway.

Rappelons enfin, que la circulation des vélos n'est pas autorisé sur les plateformes de tramway, puisque en site propre (TCSP). En effet, l’actuelle circulation sur rouler sur la plate-forme du tramway la plate-forme est sanctionnée par une amende de 90 €, parfois majorée de 45 €.[2]

Lorsque la voirie est trop étroite pour mettre des aménagements cyclables (moins de 4,50 m, hors zone 30), faut-il autoriser les cyclistes à circuler, avec prudence, sur la plateforme du tramway, ce qui est plus sécurisant que la circulation sur l’axe principal de circulation ? Dans la pratique, on observe effectivement une pratique du vélo sur ces plateformes et pour de nombreuses raisons : sécurité, tranquilité, efficacité, sans compter la qualité du revêtement dont sont souvent doté les plateformes.

Face à ces pratiques les exploitants de transport en communs expriment régulièrement leurs inquiétudes, alors que l'accidentologie est faible.[3]

Itinéraires cyclables juxtaposés à l’emprise de la voie

Itinéraires cyclables sur la plateforme TCSP

Sources et bibliographie

La prise en compte des déplacements à vélo dans la mise en place de tramways

Circulation des cyclistes sur les plate-formes tram : état des lieux

Références

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_secondaire
  2. https://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Stationnement/etude_velo_tram_hd.pdf
  3. http://www.cerema.fr/system/files/documents/2017/12/141130_Velo_Tramway_rapportPh1_Ph2_red_cle5691e6.pdf