Remorque avec soudures

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher

Constuire une remorque avec soudure

Une charrette, bien plus qu'un gadget, une réelle alternative à la voiture dans les transports d'une certaine catégorie de chargement lourds et encombrants. Combien de personnes se sont déjà sentie forcée de prendre la voiture pour trimballer des chargement à peine trop gros pour entrer dans le sac à dos, sur le porte bagage. Par ailleurs, la force d'inertie une fois en action, même les plus lourds chargements peuvent être déplacés sans trop d'effort.

Outils

Voilà la liste d'outils nécessaires à faire une remorque de ce genre, avec en italique le nec plus ultra qui permet d'économiser en temps et en confort mais dont on peu se passer.

  1. Poste à souder MIG ou Baguette selon les besoins...
  2. Perceuse à colonne...
  3. Disceuse et scie à ruban...
  4. Peinture en spray ou pistolet à peinture sur compresseur...


Matériel

Les vadrouilles par mont et par vaux à travers nos cités offrent un spectacle auquel trop peu de gens sont sensibles. Derrière les meubles bons marchés « made in China » du géant bleu et jaune pour ne cité que le plus connu se cache une dure réalité de notre société de notre consommation. Non seulement ces marchés ont réussi à détruire les ébénistes et autres artisan travaillant une énergie renouvelable qu'est le bois (et non l'aggloméré), elle a aussi réussi à introduire la notion de meuble « jetable ». Combien de fois en se promenant dans les rues - de plus en plus aseptisée au grand désarroi des saprophytes qui s'amuse à bricoler - , notre oeil tombe sur des « meubles » jetés. S'est-on déjà posé la question de savoir pourquoi tout ces meubles sont dans la rue ? Une petite investigation révèle ainsi que c'est toujours la même pièce qui casse, le même ressort. Et ce si bien que après plusieurs tests avec tel ou tel épaves de meuble, on en vient à avoir ses « préférés ». Ces meubles qui dans une société qui se targue d'être libérale sont tous semblable car sortie de la même usine au bout du monde et que l'on retrouve partout dans la rue. Voici donc une petite liste de ces perles des poubelles que je vous souhaite de croiser bientôt au détour d'une rue.

Base

Cadre issu d'un lit clic-clac

La pièce la plus facile à trouver. C'est le lit clic-clac typique que l'on retrouve à tout les coins de rues. Si le canapé en lui même diffère par des tissus différents, la structure est tout le temps la même (avec le même défaut à chaque fois qui fait que c'est toujours le même ressort qui casse et qui me permet de retrouver ce meuble dans la rue).


Barrières

Souvent des têtes ou des pieds de lits, ou encore des barrière de lits à étage


Pattes

A fabriquer soi-même

la seule pièce qui ne se trouve pas à la pelle avec le timon. Au pire, les serruriers proposent ce genre de demi tube, mais une fois chaque deux mois on fini par trouver des barres de la bonne dimension qui permettent de faire des pattes. Creuser le trou nécessite néanmoins une bonne perceuse (à colonne) et des bonnes mèches (pas celles des grandes surfaces...). Ensuite on relie le trou et l'extérieur à l'aide d'une disceuse.

Fond

Des grilles, du bois, des plaques d'alu, les choix ne manquent pas

Plusieurs possibilités selon l'utilisation que l'on veut faire de la charette. Une grande question notamment est de savoir si on veut un fond amovible ou non.

Le bois : Le bois, on ne cessera de le dire est une matière première renouvelable. De nos jours toutefois, il est devenu presque impossible de trouver du bois dans les poubelles. (L'aggloméré c'est pas du bois... C'est une invention de ceux dans la lignée du géant bleu et jaune, à base de plastique et de déchets de bois qui gonfle à la moindre rosée et ne vaudra jamais du bois massif). Le seul problème du bois, à part d'être plus rare que le fer, c'est d'être lourd. Ce qui peut laisser penser à deux autres solutions déjà essayées.

La grille On trouve parfois des grilles dans les poubelles. Soit des fonds de sommier, soit des fonds d'étagère. Ces grilles permettent de faire une structure solide et légère à la fois. Le plus gros problème c'est que ces grilles laissent passer les petits objets et demande donc à avoir toujours avec soi une caisse maraichère. Un problème que l'on peut toutefois résoudre avec un fond d'étagère fixé aux colxsones, ces planches laides mais légère que l'on retrouve partout.

La plaque d'alu Une super alternative, qui pèse peu, s'oxyde pas vraiment (l'alu ne s'oxyde qu'en surface à la différence de l'acier) mais qui pose le problème d'être bruyant. Bruyant si l'on transporte des trucs lourds en métal qui frappe le fond tel une cymbale, mais bruyant aussi à vide lors de passages dans des cahots par le bruit de la plaque qui travaille, se bombe... Un autre problème est que l'alu, à moins d'avoir un poste à souder TIG super cher, se soude pas vraiment. Ca demande donc à fixer la plaque avec des visses, et donc d'avoir une perceuse puissante.

Roues

14', 16', 20', 24', 26' Faites votre choix parmi toutes ces dimensions de roues.

Le gros problème des petites roues (D < 26' ) est qu'elles ne se trouve que peu dans les poubelles. L'avantage toutefois c'est qu'elles permettent facilement de mettre le centre de gravité prêt du sol et donc d'éviter que la remorque ne se renverse trop souvent. Les roues 20' sont les plus courantes parmi les petits formats et se retrouvent sur la plupart des vélos enfants ( ca. 10 ans).

L'avantage qu'ont les roues 26' c'est qu'elles se trouve partout, de même que les fourches idoines. En l'occurence, pas besoin de faire des pattes particulières.

De manière générale, les roues des remorques ne souffrent pas trop des voiles puisqu'il n'y a pas de problème de patin de frein. Offrez donc à votre petit cousin une nouvelle roue 20' et prenez sa vieille voilée pour la charrette.


Remorques faites avec les deux barrières présentées ci-dessus

Remorques faites avec les deux barrières présentées ci-dessus