Essaimage d'un atelier vélo : Différence entre versions

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 127 : Ligne 127 :
 
* Réunir plusieurs bailleurs (toucher les chargés de développements urbains) autour de la table suivant la configuration du quartier.  
 
* Réunir plusieurs bailleurs (toucher les chargés de développements urbains) autour de la table suivant la configuration du quartier.  
 
* Communication « C’est une bonne idée ». Lors de fêtes de quartier.  
 
* Communication « C’est une bonne idée ». Lors de fêtes de quartier.  
[[Fichier:Affiche créer un atelier c-est une bonne idée.odt|thumb|Affiche pour inciter des habitants à créer un atelier, lors d'une fête de quartier par exemple.]]
+
[[Fichier:Affiche creer un atelier c-est une bonne idee.odt|thumb|Affiche pour inciter des habitants à créer un atelier, lors d'une fête de quartier par exemple.]]
[[Fichier:Affiche créer un atelier c-est une bonne idée.jpg|thumb|affiche_créer_un_atelier_c-est_une_bonne_idée]]
+
[[Fichier:Affiche creer un atelier c-est une bonne idee.jpg|thumb|affiche_créer_un_atelier_c-est_une_bonne_idée]]
 
* en interne dans l’atelier : porter le message de la non-concurrence et de la coopération
 
* en interne dans l’atelier : porter le message de la non-concurrence et de la coopération
 
* Comment [[:Catégorie:Montage | monter un atelier]]. Communiquer dessus.
 
* Comment [[:Catégorie:Montage | monter un atelier]]. Communiquer dessus.

Version actuelle en date du 1 juillet 2019 à 11:27


Définition de l’essaimage :

Cette tentative de définition est la somme des contributions collectives du groupe RG (CARGO du 28 avril 2018 à Grenoble) :

Le terme d'essaimage renvoie à la notion d'une ruche devenue trop grande. Le noyau dur s'envole alors vers un autre essaim.

L'essaimage rassemble donc les dynamiques suivantes :

  • soutenir la reproduction d’une initiative déjà existante
  • ouvrir ou aider à l'ouverture d'un nouveau lieu géré par la même structure (exemple de Vélocampus Besançon)
  • partir de quelque chose d’existant et créer autre chose
  • faciliter la création d’ateliers là où il n’y en a pas
  • développer localement de petites unités pour mailler plus finement le territoire
  • soutenir/encourager les initiatives de la base
  • mettre en capacité les acteurs et actrices des nouvelles structures

Vous avez dit "essaimage" ? Ceci est un kit

Qu’est-ce que ce kit ? "Ce kit" est une « boite à outils » pour impulser la création d’autres ateliers en lien avec ce qui existe déjà… ce n’est pas un kit pour savoir comment monter un atelier, voyez plutôt Les étapes de création d'un atelier

Pourquoi ? Objectifs ? Essaimage pro-actif, comment faire émerger un collectif . Pour mutualiser les bonnes pratiques des ateliers de L’Heureux-Cyclage.

Pour qui ?

  • Pour un atelier qui existe déjà et qui a la volonté de voir émerger d’autres ateliers. Et aussi les référent.e.s géographiques.
  • Personnes motivées (soutenir l'envie)
  • Institutions, communautés de communes, etc. (susciter/donner l'envie)
    • susciter l'implication locale. Pas de projet uniquement descendant.
    • Modèles économiques. Bénéfices pour la ville , récup de déchets, lister les avantages des ateliers vélos. Données clés du panorama. (données de l'adème

Pour quoi faire ?

  • Pour faciliter l’émergence d’autres ateliers lorsqu'on constate un manque d’atelier dans un quartier/territoire.
  • Pour regrouper les outils mis en commun (repérage des gens, émergence d’un projet de groupe, accompagner des gens qui n’ont pas d’expérience sur l’associatif).
  • Pour décrire les étapes types de l’essaimage.

Qui le porte ? le réseau L’Heureux Cyclage

Comment ? : Publication livrable. Le/la RG les distribue à la demande. Les emmène avec ellui durant les rencontres régionales. On le mettra sur le Wiklou puis on enverra le lien à toutes les adresses contact des ateliers.

Quand ? C’est une boite à outils évolutive. On balance vite sur le wiklou pour y travailler collectivement. Puis, au cargo de septembre 2018, on y valide et ensuite, on y communique publiquement, officiellement.

Pourquoi l’essaimage ?

  • Argumentation + et -.
  • Territorialisation


Un atelier est une activité de proximité. On ne traverse pas la ville avec un vélo cassé sur le bras ! Ceci est d'autant plus vrai au sein d'échelles géographiques plus grandes. Les ateliers ont donc intérêt à travailler ensemble dans une logique de complémentarité, de coopération et d'essaimage plutôt que de concurrence.


Freins :

  • Préalable indispensable .Il est nécessaire que le projet soit porté par un groupe de personnes. Un projet associatif et collectif fonctionnera très difficilement s’il est porté par une seule personne.

Divers contextes existent :

Votre atelier sature

Les permanences de votre atelier sont surchargées, la place vient à manquer, les gens râlent. Le collectif s'essouffle à l'accompagnement. Vous n'avez plus le temps de bien expliquer les réparations dans une dynamique pédagogique, d'accompagner les gens qui s'y connaissent moins (ce qui crée des problématiques de discrimination), l'équipe est fatiguée, etc. Le projet collectif perd de son authenticité. Il est temps qu'un nouvel atelier ouvre !

Votre atelier aimerait impulser la création d'un autre sur un territoire voisin

Votre atelier se porte bien, mais ce n'est pas le cas du territoire voisin. Vous avez identifié qu'il y a du potentiel et des besoins. Par ailleurs, vous animez le seul atelier dans une large zone géographique et ce serait tellement chouette d' échanger avec un atelier voisin.

Vous souhaitez impulser la création d'un nouvel atelier ? Des outils existent et les Référent-es Géographiques peuvent vous accompagner.

Les exemples d'aides au lancement d'un nouvel atelier / Ça s'est déjà passé quelque part !

Implantation d'atelier éphémère

Très souvent l'essaimage commence par l'intervention d'un atelier mobile. C'est une idée intéressante qui permet de tester l'avantage et la faisabilité du projet.

On peut envoyer l'atelier mobile utilisé habituellement pour les prestations extérieures , ou on peut créer spécialement à cette intention un nouvel atelier mobile .

On peut prévoir que l'assistance de l'atelier initial sera limitée dans le temps.

  • L'animation d’ateliers mobiles permet d'amener l'activité sur un lieu ciblé. Une fois que le public (et potentiellement des acteur-ices sociaux-ales, des personnes impliquées dans la vie associative locale) connaît cette activité. On peut leur proposer l'accompagnement à la création d'un projet d'atelier.

Cette "stratégie" a déjà fonctionné mais il a toujours fallu l’étincelle en plus, une rencontre ou autre pour que l’initiative locale prenne. Donc, ça peut marcher et cela vaut la peine mais rien n’est garanti.


Éventualité de cibler des ateliers mobiles s’ il y a volonté de création futur d’atelier. Voire à limiter l’intervention dans le temps jusqu’à la création, ceci afin que le collectif local se responsabilise et développe son propre projet et sa propre identité collective.

Une expérience: une personne veut créer son atelier dans un quartier. L’atelier historique prête son vélo-cargo atelier mobile pour lancer la dynamique. Kit physique d’essaimage, soutien à la création d’atelier. L’atelier mobile a aussi pour vocation de faire connaître et fédérer des personnes autour d’un futur projet. La Clavette grenobloise propose un kit d'outils dans ce but ainsi qu'une remorque atelier.

  • Limiter la capacité d'accueil pour inciter à l'ouverture d'autres ateliers

Une "stratégie intermédiaire" pour pousser à l'essaimage est réduire la capacité d'accueil durant les permanences tout en améliorant la qualité de l'accueil :

Affiche pour la mise en place des permanences limitées au p'Tit véLo dAnS La Tête. Car on ne peut pas pousser les murs et autres bonnes raisons

Exemple de plaidoyer du p'Tit véLo dAnS La Tête à l'époque de la mise en place des perm limitées : "À vous de créer d'autres ateliers vélo !!! La capacité d'accueil dans les ateliers de l'association uN p'Tit véLo dAnS La Tête est arrivé à sa limite maximale ! La pratique du vélo au quotidien et donc la demande en auto-réparation est chaque année plus importante dans Grenoble et sa cuvette. Il nous semble pertinent et urgent de multiplier les ateliers dans tous les quartiers de l'agglomération, afin que chacun.e puisse être accueilli.e et conseillé.e comme il se doit."

Partenariats

  • Créer et entretenir régulièrement les liens et l'échange d'informations entre ateliers;
  • Développer des partenariats entre associations, peut-être au moyen d'une charte de non-concurrence. Par exemple, la charte de la CLAVette grenobloise (avant d'évoluer en statuts lors de la création de l'association);
  • Développer des liens entre association de quartiers;
  • Financiers et institutionnels.

Les exemples de coopération entre ateliers proches

Les exemples de coopération entre ateliers proches

Autres outils ou solutions d'accompagnement

  • Aide au secrétariat et à l'administration
  • Outillage de lancement à prêter
  • Don de pièces
  • Communication
  • Affiche. C’est une bonne idée
  • Plaquette d'une Clavette en exemple

Autres actions (à trier) :

  • Solliciter les associations de quartier qui pourraient avoir des sous.
  • Cibler les adhérents de l’atelier « central » (celui qui veut essaimer) qui habitent dans quartier visé pour les sensibiliser à la création d’un atelier.
  • Solliciter les élus.
  • Travailler avec les bailleurs. Contact possible via les techniciens ou élus de la ville ou en allant directement voir les gardiens de résidence. Présenter l'idée comme un projet faisant bouger le quartier, faisant vivre les résidences. Plus mise en lien avec d’autres associations. (utiliser l'Expérience d’Études et Chantier)
  • Réunir plusieurs bailleurs (toucher les chargés de développements urbains) autour de la table suivant la configuration du quartier.
  • Communication « C’est une bonne idée ». Lors de fêtes de quartier.

Fichier:Affiche creer un atelier c-est une bonne idee.odt

affiche_créer_un_atelier_c-est_une_bonne_idée
  • en interne dans l’atelier : porter le message de la non-concurrence et de la coopération
  • Comment monter un atelier. Communiquer dessus.
  • Programme Alvéole de la FUB: https://www.fub.fr/alveole .
  • Développer les vélo-écoles pour déboucher sur de l’atelier vélo.
  • Atelier des enfants ? Comment ? Car gros succès
  • Toucher écoles, collèges et lycées
  • Enquête incitative par rapport aux freins + baromètre ville cyclable de la FUB
  • Portage :L'association existante peut prendre en charge le premier salarié du nouvel atelier avec une subvention d'un fond européen.

Mise en forme

Se rapprocher d’autres réseaux qui ont pu faire pareil

  • cafés associatifs;
  • monnaie locale;
  • Ligue de protection des oiseaux ;
  • Les maisons de l’environnement et de la nature;
  • L'Atelier Paysan
  • Accorderie (notamment par la mesure d’hébergement par les maisons de quartier en attendant leur autonomie);
  • Fédération des centres sociaux. Comment susciter des actions dans les quartiers;
  • Se référencer auprès des services d’accompagnement aux associations.

Une formation : « créer son atelier » à « comment animer de l’essaimage ». Accompagnement à la création, formation de formateurs qui par ruissellement vont faire des petits.

Décentraliser les formations de L'Heureux Cyclage pour les propager au niveau local. Discussion à avoir au sein du CA. (attention au modèle économique du réseau)

Voir la doc d’Alternatiba : « Comment créer… ? ». Elvire

  • Comment impulser la création d’un atelier ?
    • Offrir la structure juridique pour le lancement. Exemple du C.R.A.D.E. Le nouveau profite de la structure associative mais en étant indépendante dans sa gestion.
    • Solliciter les adhérent.e.s d’une association et qui habite dans un.e quartier/commune cible.
  • Kit de démarrage d’atelier :
    • kit d’outils, pièces neuves, pièces d'occasion

et utilisation pour un temps défini

    • chantiers collectifs d’aménagement
    • visite chez les autres pour voir comment

ça fonctionne, tour des ateliers

Grenoble : remorque atelier de prêt. Mise à disposition d’une personne référente.

Formations

Annexes