Atelier mobile

De Wiklou, le Wiki du Biclou
Révision de 4 septembre 2017 à 15:29 par Morgan (discussion | contributions) (~lien interne)

Aller à : navigation, rechercher


Cet article est en partie issu d'un des ateliers thématiques des rencontres francophones 2010 des ateliers vélos à Bordeaux et notamment l'Atelier 4 : Les ateliers mobiles

Un atelier mobile c'est quoi ?

Décliné sous diverses formes, le principe de l'atelier "mobile" ou "atelier volant" est, comme son nom l'indique, de permettre à l'activité d'auto-réparation de prendre place à différents endroits.

Ainsi, pièces, outils et conseils se déplacent pour permettre au public d'effectuer des réparations hors des murs d'un local "fixe" ou lorsque ce dernier n'existe pas (ou pas encore).

Comment fabriquer un atelier mobile ?

Les moyens techniques

remorque atelier de Grenoble
remorque atelier de Grenoble
Atelier Mobile de Dynamo
Atelier mobile du Collectif Vélos en Ville
Atelier Mobile Vélos en Ville

les modalités de transport ?

Le matériel, les outils, les pièces de rechange à emporter


La liste de la remorque atelier du p'Tit véLo dAnS La Tête :

OUTILS :


LES CONSOMMABLES

  • dérailleur arrière
  • des chambres a air
  • ressort de frein
  • patins de frein v break
  • patin de frein a tige s et a vis
  • arrêt de gaine
  • tirages central
  • guide de frein v break
  • cage a billes
  • galet
  • visseries axe carres
  • clavettes
  • manettes de levier de vitesse
  • bouchon valves chambre a air
  • burette d'huiles
  • graisse
  • pédales et manivelles
  • chambres a air
  • blouse
  • bassines et savon
  • trousse de secours
  • WD40


POCHETTE DOCUMENT :

  • Plan des pistes cyclables de la ville
  • Liste des outils
  • fiches de présentation de l'association

Comment organiser les réparations autour de l'atelier mobile ?

Quels moyens humains ? Quelles compétences ?
Quelle organisation ? Temps de travail réel ?


Quelle régularité d'intervention ? Quel périmètre d'intervention ?

En ce qui concerne les horaires, il est une évidence que la régularité des heures, des dates, et des lieux permettent un bouche à oreille plutôt satisfaisant. Cela permet une augmentation de la fréquentation. Nous constatons souvent que les gens ne sont pas prêt a prendre le temps de réparer leur vélo durant leur pause de midi.

Pour le nombre de jour tout dépend de l'activité de l'atelier et de la demande du quartier visé, cela peut aller d'une fois toutes les deux semaines à 2 fois par semaines ou plus. Ce chiffre est très variable. Il faudra sans doute aux nouveaux atelier mobile une période de « test » afin d'évaluer la régularité la plus adaptée.

Pour le périmètre c'est tout aussi variable selon la ville, la demande, les autres ateliers, etc. Le principe est d'aller à un certain nombre de kilomètre des ateliers fix de la ville.

Sous quelle(s) forme(s) proposer l'atelier mobile ?

Les témoignages de Dynamo de Nancy et Vélorution Toulouse lors des ateliers des rencontres d'octobre 2010 montrent combien les ateliers mobiles peuvent prendre des formes diverses.

Suite à plusieurs interventions "expérimentales", Bretz'Selle, à Strasbourg, met en place systématiquement une convention avec les partenaire qui accueillent l'atelier mobile. Voici un exemple de convention.

De nombreux éléments sont définis dans cette convention : obligations de chacun, prise en charge de l'assurance, nombre d'animateur présents (de l'atelier, du partenaire), le lieu de déroulement, les dates et horaires, les conditions financières, etc.

Cela permet de définir posément les conditions avant l'intervention. Dans le cas où elles ne pourraient pas être respectées, cela permet de se mettre d'accord pour éventuellement annuler.



Quel(s) public(s) ? Quels partenaires ? 
Quel argumentaire ? Quelles démarches ? 
Salariés ? bénévoles ?

Atelier mobile et Communication

La question de la communication est double concernant l'atelier mobile.

D'une part, pour avoir du public, un atelier mobile peut avoir besoin que l'on communique sur ses activités, les lieux et horaires de ses interventions.

D'autre part, il est en lui même un outils de communication : remorque, vélo-cargo, grand-vélo ou triporteur, il est un véhicule peu commun, qui frappe l'oeil. Il est donc un excellent support pour un logo ou un message.

Dessin d'atelier mobile (Pour une affiche par exemple)

Des exemples d'affiche:

Fichier:1008-Budget prévisionnel Atelier Ivry.pdf



Quel réseau ? Quel support de communication ?

Sédentarisation de l'atelier mobile

Lorsqu'un atelier mobile intervient sur un territoire et y rencontre du succès, c'est qu'il correspond à une demande.

Il peut être un excellent moyen pour montrer à de potentiels financeurs ou partenaires que cette activité y est pertinente de manière plus durable et permanente.

L'intérêt du présent article est de réfléchir aux divers outils qu'il est possible de mettre en place pendant le fonctionnement de l'atelier mobile ou lors du bilan d'un tel projet pour que cette demande soit formalisée, explicitée et qu'un projet d'atelier permanent puisse découler des interventions d'un atelier mobile.

Les bilans tant internes qu'avec les partenaires sont un outils très important de la valorisation des activités mises en œuvre avec l'atelier mobile. Il peut donc être intéressant de mettre en place des outils pour mesurer le plus "objectivement" possible les éléments de ce bilan. Une simple feuille d'évaluation permet de noter sur place les conditions de réalisation et d'estimer le nombre de participants. C'est notamment ces chiffres qu'il sera intéressant de valoriser ensuite. Dans les activités pour enfants, l'intérêt des filles comme des garçons est très important ! De même, les ateliers vélo touchent les plus jeunes comme les adolescents ! Voici un exemple de fiche d'évaluation (Bretz'Selle, Strasbourg).


Quel argumentaire dans un deuxième temps ? Comment formaliser la démonstration que l'intervention d'un atelier mobile correspond à un besoin/ une demande d'atelier fixe ?

Assurance pour l'atelier mobile

Voir dans l'article Assurance.

Des images et des vidéos